Paroles Et Musique - 1985

Pas si vite Marguerite

Ma chère Marguerite j'adore tout en vous
Et vos grands yeux m'invitent aux rêves les plus fous
Nous voici sur la plage le sable est des plus doux
Et soudain Oh! mirage c'est le grand déballage de vos charmes tabous
Vous voilà tout "seins" dessus-dessous
Vous voilà tout "seins" dessus-dessous

Pas si vite Marguerite je me suis à peine présenté
Pas si vite Marguerite je rêvais de vous effeuiller
Quitte à rester sur "pas du tout"
À vous supplier à genoux
Pas si vite Marguerite je me suis à peine présenté

Moi qui suis rétrograde
Timide de surcroît
Je suis resté en rade
Au coeur des amours d'autrefois
C'est pourquoi je propose
Ne le prenez pas mal
Que les rondeurs en cause
Soit les boutons de roses
De mon bouquet final
De mon bouquet final

Pas si vite Marguerite je me suis à peine présenté
En ces temps d'abondance
Comment rester de bois
C'est pas gagné d'avance
Mais enfin dites-moi
Dites-moi où commence
La conquête, l'émoi
Et tant pis si mon voeu
Reste sans lendemain
Je préfère m'adresser à vos yeux
Qu'à vos seins
Je préfère m'adresser à vos yeux
Qu'à vos seins

Pas si vite Marguerite je me suis à peine présenté
Pas si vite Marguerite je rêvais de vous effeuiller

Ir a la página principal -> Salvatore Adamo.tk