La Grande Roue - 2012

L'homme triste

Il en a vu de drôles de choses
Vécu des vies pas toujours roses
C’est un ancien idéaliste
L’homme triste
Malgré tout il respire encore
Il croit en de nouvelles aurores
D’amour aux pinceaux des artistes
L’homme triste

Il danse
Seul devant la mer
Il sait que le bonheur existe
Dans ses rêves d’hier
Il danse et il espère
L’homme triste

Il a arpenté des étoiles
Bâti châteaux et cathédrales
Il a tendu la main le cœur
Marché avec d’autres rêveurs
Traversé tant de paysages
En comptant les morts au passage
Ombres projetées du malheur
Il a partagé la douleur

De ceux qui n’ont pas eu la chance
De naître au bord des opulences
Il a pleuré, il a chanté
Il leur a parlé du bonheur
Là-bas dans un lointain ailleurs
Ils ont rêvé,
C’est un parfait illusionniste
L’homme triste

Il en a fait des rêves fous
Entre nulle part et Tombouctou
Il s’est rendu à l’évidence
Le monde n’est qu’indifférence
Personne au fond ne l’écoutait
Et tous ses ponts qui s’écroulaient
D’un grand rire il a éclaté

Je crois bien qu’il s’est envolé
L’homme triste

Il danse
Seul devant la mer
Il sait que le bonheur existe
Dans ses rêves d’hier
Il danse et il espère
L’homme triste

Ir a la página principal -> Salvatore Adamo.tk